POLYSEMIE, POLEMIQUE ET EVITEMENTS DANS LES DEBATS POLITIQUES FRANÇAIS CONTEMPORAINS : « LA FRANCE DEVIENT-ELLE MULTICULTURELLE ? »

Marie VENIARD

Resumo


Cet article propose une analyse discursive du sens de l’adjectif multiculturel dans un corpus de presse française, et de ses relations sémantico-discursives avec le nom multiculturalisme. On explore l’hypothèse d’une polysémie axée sur deux acceptions : une acception descriptive (une société multiculturelle est simplement une société composée de citoyens ayant des identités diverses en termes d’origine, de croyances, langue …) et une acception prescriptive (la politique visant spécifiquement à la reconnaissance, à la protection et à la promotion des différents groupes qui la composent). Le recours à un corpus plus ancien révèle un changement de sens en cours, l’adjectif prenant peu à peu plus fréquemment le sens prescriptif. L’analyse montre qu’il faudrait coupler ces deux acceptions avec la dimension axiologique, structurante dans les usages (axiologie positive ou négative). On souligne ensuite la manière dont ces configurations sémantiques sont exploités dans les prises de positions polémiques des hommes et femmes politiques (corpus de discours médiatiques autour d’une élection présidentielle, 2016-2017). Pour finir, on met en avant la frontière entre ce qui est dicible ou non en France actuellement au sujet de la multiculturalité/du multiculturalisme, revenant ainsi au projet de l’analyse de discours (Haroche, Henry, Pêcheux 1971).


Palavras-chave


Mots-clés : multiculturalisme, sémantique discursive, analyse de discours, polysémie, polémiques.

Texto completo:

PDF

Referências


APRILE, Sylvie, et Stéphane Dufoix. 2009. Les mots de l’immigration.

Paris : Belin.

SCHNAPPER, Dominique. 2015. « Quelle politique multiculturelle ? » Le

Débat 186 (4) : 11121.

BANTING, Keith, et Will Kymlicka. 2005. « Les politiques de

multiculturalisme nuisent-elles à l’État-providence ? » Lien social et Politiques, no 53 : 119 27.

BARATS, Christine. 2018. « De l’intégration comme processus à l’exigence d’intégration ». In Penser les mots, dire la migration, Calabrese L. et Veniard M. (éds), 12532. Bruxelles : Academia.

BRANCA-ROSOFF, Sonia. 2001, « La sémantique lexicale du mot quartier à l’épreuve du corpus Frantext (XIIè-XXè siècles) ». Langage et société 96 : 4569.

CALABRESE, Laura, et Marie Veniard. 2018. « Mots, discours et migration, une relation dialectique ». In Penser les mots, dire la migration, Calabrese L. et Veniard M. (éds), 931. Bruxelles : Academia.

DOYTCHEVA, Milena. 2018. Le multiculturalisme. Vol. 3e éd. Repères.

Paris : La Découverte.

GUILHAUMOU, Jacques, et Denise Maldidier. 1984. « Coordination et

discours. “Du pain et X” à l’époque de la Révolution française ». Linx 10,

no1 : 97117.

HAROCHE, Claudine, Paul Henry, et Michel Pêcheux. 1971. « La

sémantique et la coupure saussurienne : langue, langage, discours ». Langages 24 : 93106.

LECOLLE, Michelle, 2019, Les noms collectifs humains en français. Limoges : Lambert Lucas.

LECOLLE, Michelle. 2018. « De communauté à communautarisme ... et

retour ». In Calabrese L. et Veniard M. (éds), Penser les mots, dire la migration, 5969. Bruxelles : Academia.

LECOLLE, Michelle. 2008. « Identité/altérité et noms collectifs humains ». Questions de communication n° 13 : 32342.

LECOLLE, Michèle, Marie Veniard, et Olivia Guérin. 2018. « Pour une

sémantique discursive : propositions et illustrations ». Langages 210, p. 35-54.

MATHIEU, Lilian. 2012. L’espace des mouvements sociaux. Les éditions du Croquant.

MOIRAND, Sophie. 2007. Les discours de la presse quotidienne. Observer, analyser, comprendre. Paris : Presses Universitaires de France.

OGER, Claire. 2005. « L’analyse du discours institutionnel entre formations discursives et problématiques socio-anthropologiques ». Langage et société 114 : 11328.

SIBLOT, Paul. 1993. « De la prototypicalité lexicale à la stéréotypie

discursive : La casbah des textes français ». In Lieux communs. Topoï, stéréotypes, clichés, édité par Christian Plantin, 34254. Paris : Éditions Kimé.

SCHRÖTER, Melani, et Marie Veniard. 2016. « Contrastive Analysis of

Keywords in Discourses. Intégration and Integration in French and German discourses about migration ». International Journal of Language and Culture 3 / 1 : 133.

SCHRÖTER, Melani, Marie Veniard, Charlotte Taylor, et Andreas Blätte.

« A comparative analysis of the keyword multicultural(ism) in French, British, German and Italian migration discourse ». In Viola L., and Musolff A. (eds.), Migration and Media. Discourses about identities in crisis, John Benjamins., 1344. Amsterdam/Philadelphia.

VENIARD, Marie, et Michelle Lecolle (à paraître en 2020). « Sémantique

discursive ». In Recherches en sémantique. Théories linguistiques du sens. Biglari Amir et Ducard Dominique.

VENIARD, Marie. 2018. « La France devient-elle multiculturelle ? » In

Penser les mots, dire la migration, Calabrese L. et Veniard M., éds., Academia.,16168. Louvain-la-Neuve : Academia.

VENIARD, Marie. 2013b. La nomination des événements dans la presse. Essai de sémantique discursive. Besançon : Presses universitaires de Franche-Comté.

VENIARD, Marie 2013b. « Du profil lexico-discursif de crise à la construction du sens social d’un événement ». In Dire l’événement. Langage, mémoire, société, édité par Danielle Londei, Sophie Moirand, Sandrine Reboul-Touré, et Licia Reggiani, 22132. Paris : Presses Sorbonne Nouvelle.




DOI: https://doi.org/10.5902/2179219442543

Licença Creative Commons
Esta obra está licenciada sob uma licença Creative Commons Atribuição - NãoComercial 4.0 Internacional.

ISSN Versão Impressa: 1519-9894
ISSN Versão Digital: 2179-2194
DOI 10.5902/21792194
Endereço Eletrônico: www.ufsm.br/fragmentum

Fragmentum possui caráter público e gratuito, dessa forma, NÃO são cobrados custos ou taxas para submissão, processamento, publicação e leitura dos artigos.

Todo o conteúdo do periódico Fragmentum está licenciado com uma Licença Licença Creative Commons
Esta obra está licenciada com uma Licença Creative Commons Atribuição-NãoComercial 4.0 Internacional.

REDES SOCIAIS
Página da Revista no Facebook